Tout savoir sur le café colombien

Table Des Matières

Photo : Tutti Coffee

Le café en Colombie, c’est une tradition ancienne, une industrie florissante, et c’est surtout une partie intégrante de l’identité nationale du pays. 

Histoire du café en Colombie

L’histoire du café en Colombie remonte à plusieurs siècles. Le café a été introduit pour la première fois dans le pays au XVIIIe siècle par les Jésuites, mais ce n’est qu’au XIXe siècle que la culture du café s’est répandue à grande échelle. A partir de ce moment, de plus en plus de terres autrefois dédiées au tabac se sont orientées vers le café, principalement l’Arabica.

La production de café en Colombie

La Colombie est célèbre pour ses différentes variétés de café, notamment l’Arabica, qui représente la majorité de la production. Les conditions climatiques sont idéales pour le café, avec des altitudes élevées sur les contreforts de la Cordillère des Andes (1200-2000 mètres d’altitude), des températures modérées et des précipitations abondantes. Ces facteurs contribuent à la qualité exceptionnelle du café colombien. 

Les régions productrices de Colombie

Les régions productrices de café en Colombie sont réparties à travers le pays, chacune offrant des caractéristiques uniques qui se reflètent dans le goût du café. Parmi les régions les plus renommées, on compte le “Triangle du café” (composé des départements de Caldas, Quindío et Risaralda, dans la région centrale de la Colombie, entre les villes de Medellín et Bogotá), Antioquia, Huila et Cauca. 

Chaque région a ses propres traditions, ses méthodes de torréfaction, et techniques de culture, ce qui se traduit par une diversité de profils de saveurs dans le café colombien. Par exemple, dans le “Triangle du café”, les caféiers sont cultivés sur des terrasses en pente ou sur des pentes douces, permettant un drainage efficace et une exposition optimale au soleil. La récolte du café se fait principalement à la main, assurant une sélection minutieuse des grains mûrs. Bien sûr les nombreuses haciendas productrices de café profitent aussi des retombées du tourisme (les fermes de café ouvrent souvent leurs portes aux visiteurs, offrant des visites guidées qui permettent de découvrir les différentes étapes de la production de café, de la plantation à la tasse).

Les variétés de café colombien

Comme indiqué plus haut, c’est l’Arabica (et rien que l’Arabica) qui est à l’honneur en Colombie, alors que d’autres pays comme le Vietnam préfèrent s’orienter vers le Robusta

En Colombie, on trouve les variétés suivantes : 

  • Caturra : cette variété est une mutation naturelle de la variété Bourbon et est largement cultivée en Colombie. Elle est appréciée pour sa bonne productivité et sa résistance aux maladies ;
  • Typica : originaire d’Éthiopie, la variété Typica est une autre variété populaire en Colombie. Elle est appréciée pour son arôme doux et son goût subtil ;
  • Bourbon : bien que moins courante que d’autres variétés, la Bourbon est également cultivée dans certaines régions de la Colombie. Elle est connue pour son profil de saveur complexe et son corps moyen à corsé ;
  • Castillo : développée par le Centre de Recherche en Café de la Colombie (Cenicafé), la variété Castillo est résistante à la rouille des feuilles, une maladie qui peut dévaster les plantations de café. Elle est de plus en plus populaire en raison de sa robustesse et de sa qualité ;
  • Colombia : cette variété hybride a été spécialement créée en Colombie pour ses caractéristiques de résistance aux maladies et ses rendements élevés ;
  • Geisha : bien que originaire d’Éthiopie, la variété Geisha a gagné en popularité en Colombie ces dernières années en raison de ses arômes floraux et fruités distinctifs ;

 

Les méthodes de culture traditionnelles pratiquées par le demi-million de producteurs colombiens, telles que la récolte à la main et le séchage au soleil, préservent le caractère distinctif et la saveur riche des grains de café. A ce jour, on estime la production annuelle de ce pays à environ 14 millions de sacs de 60 kilogrammes (ce qui fait de la Colombie le 3e producteur mondial de café après le Brésil et le Vietnam). Le café colombien est exporté vers plus de 80 pays à travers le monde, générant des revenus importants pour le pays (exportation et tourisme).

Habitudes de consommation en Colombie

La consommation de café en Colombie va bien au-delà de la simple boisson quotidienne. Le café est un élément central de la culture colombienne, souvent associé à des moments de convivialité, de partage et de célébration. Les colombiens apprécient généralement leur café noir, souvent accompagné d’une tranche de pain ou d’une pâtisserie locale. Les cafés traditionnels, appelés « fincas », sont également populaires, offrant aux visiteurs l’opportunité de déguster du café fraîchement préparé dans des environnements pittoresques.

L’une des boissons favorites des colombiens est le “Tinto”, une tasse de café fort et aromatisé. Le “Tinto” est souvent préparé à partir de café fraîchement torréfié et moulu, et il est communément vendu dans les rues, sur les places de marché, dans les épiceries et même par des vendeurs ambulants. Il est généralement servi dans de petits gobelets en plastique ou en carton, et il est apprécié à tout moment de la journée.

Le café colombien en résumé :

Alexandra Leoni
 
Alexandra est une passionnée de café et une experte autodidacte en matière de torréfaction, d’infusion et de dégustation. Elle a grandi entourée des arômes enivrants du café. Son amour pour cette boisson l’a conduite à explorer les nuances infinies des grains de café du monde entier. Elle aime partager ses découvertes avec les autres amateurs de café. Avec Alexandra, chaque tasse de café est une aventure, et elle est ravie de vous emmener dans ce voyage de découvertes.

Table Des Matières

Vous aimez nos articles ?

Soyez informé de la sortie d’un article en vous inscrivant gratuitement à la Newsletter !